Comme LM | Du pigeon voyageur à l’ère numérique : deux siècles de journalisme !
52052
single,single-post,postid-52052,single-format-standard,qode-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.5.1,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
2016 - blog - Havas

Du pigeon voyageur à l’ère numérique : deux siècles de journalisme !

Pour commencer, un petit clin d’œil au Club de la Presse qui nous a inspiré ce billet. C’est suite à un atelier animé par Yann Ollivier de l’AFP et Gilbert Reilhac de Reuters que nous avons eu envie de retracer l’histoire de la doyenne des agences de presse : Havas !

 

Avant toute chose, une petite définition s’impose, non ?!

Les agences de presse sont en quelque sorte les grossistes de l’information : elles fournissent à la presse écrite et audiovisuelle des articles, reportages et photographies. Elles sont aussi à l’origine des « 5W », technique aujourd’hui utilisée pour la rédaction de communiqués de presse répondant aux questions Who, What, When, Why, Where.

Cependant, avec l’avènement du digital (twitter, Facebook et autres réseaux sociaux), leur modèle économique est remis en cause et les agences ont dû se réinventer. Aujourd’hui elles peuvent être lues directement par le grand public. L’enjeu majeur des journalistes agenciers est – vous l’aurez compris – non plus seulement rapidité mais surtout crédibilité ! On peut même dire qu’elles ont un rôle de « vérificateur de l’info ».

 

Retour sur quelques dates clés (et anecdotes parce qu’on adore ça !) 

 

1832 : Charles-Louis Havas ouvre un bureau de traduction de journaux étrangers pour la presse parisienne. Cet ancien négociant devenu journaliste occupe alors une position stratégique d’informateur relais depuis la capitale. Une initiative appréciée quand on sait que la mort de Napoléon Bonaparte – l’homme le plus célèbre de son époque – le 5 mai 1821, ne fut connue que deux mois plus tard.

 

1835 : Idéalement situé en face de la poste centrale de Paris, lui permettant de transmettre et recevoir les infos rapidement, ce bureau de traduction devient la première agence de presse des temps modernes : une sorte de « journal des journaux » qui collecte traduit et distribue des nouvelles de l’étranger.

 

1840 : Dans un article, Honoré de Balzac – journaliste à ses heures perdues – dévoile comment l’agence Havas est devenue indispensable à la presse française et au pouvoir grâce à la transmission rapide de l’info. En devenant l’interlocutrice privilégiée du gouvernement, l’agence de presse obtient le droit d’utiliser le réseau télégraphique sans fil réservé à l’armée.

 

1840 à 1850 : Une révolution technologique bouleverse le fonctionnement de l’agence Havas : les télégraphes électriques s’ajoutent aux pigeons voyageurs pour diffuser encore plus rapidement les infos aux capitales européennes.

 

1849 : Julius Reuters et Bernhard Wolff, deux anciens employés de Havas créent leurs propres agences de presse : Reuters et Wolff. Cette dernière deviendra le Deutsche Presse-Agentur en 1949.

 

1859 : Pour remédier au coût d’utilisation élevé du télégraphe, Havas passe un accord avec ses deux concurrents jusqu’en 1930 : Reuters à Londres et Wolff à Berlin.

 

1940: Durant la seconde guerre mondiale, le gouvernement de Vichy sépare le service publicité Havas du service des informations. Ce dernier, rebaptisé « l’Office français d’information » (OFI), est alors transformé par l’occupant en officine de propagande.

 

1944 : Le 20 août à 7h00, huit journalistes résistants reprennent le contrôle de l’immeuble de l’OFI. A 11h : La première dépêche destinée à tous les journaux libres de Paris est rédigée puis distribuée aux journaux par des cyclistes. Voilà le premier service de l’Agence Française de Presse. Le 30 septembre marque la naissance officielle de l’Agence France-Presse – que l’on connaît tous – par ordonnance signée par le Général de Gaulle !

 

Et aujourd’hui alors ?

L’AFP figure parmi les trois premières agences de presse dans le monde et diffuse environ 5000 dépêches par jour ! Quant à Reuters, agence de presse mondiale et généraliste, elle traite principalement l’information économique et financière (et le tout en 16 langues !)

Team Comme LM
Pas de commentaire

Poster un commentaire